Heaven

This town is not a good place to be...
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 "Maman les p'tis bateaux..." [Evy]

Aller en bas 
AuteurMessage
James D. Thompson

avatar

Nombre de messages : 51
Age : 29
Armes et Pouvoirs : Télékinésiste
Coté coeur ? : Devoted to Candice
Age : 21 ans
Identité :
Prénom : Pauline
Date d'inscription : 29/08/2008

Plus d'infos
Liens:
Santé:
100/100  (100/100)
Statut: Magicien

MessageSujet: "Maman les p'tis bateaux..." [Evy]   Lun 1 Sep - 21:31



2h13

James regarda l'heure qu'affichait son réveil d'un air dédaigneux. L'éclairage rougeoyants des chiffres semblaient le narguer afin de le tenir en éveil encore longtemps. Le jeune homme se retourna afin de tourner le dos à l'objet et ferma les yeux, tentant de se replonger dans son rêve. Encore fallait-il se souvenir ce dont il s'agissait.

3h21

Il se tournait et se retournait dans son lit, ne trouvant pas de position confortable plus de cinq minutes d'affilées. James perdait patience tout autant que le sommeil. Ne pas réussir à se rendormir en pleine nuit était quelque chose qu'il ne supportait pas. Pas suffisamment pour le mettre en rogne toute une journée, mais au moins une bonne partie de la matinée.
Il vit défiler toutes les demi heures suivantes et se promit qu'à 6h, s'il ne dormait toujours pas, il se lèverait pour aller grignoter quelque chose dans le frigo. Le jeune homme tentait de se perdre dans ses pensées afin de se faire de nouveau prendre dans les bras de Morphée, mais tout ce qu'il avait à l'esprit, c'était de savoir dans quelle chambre dormait Sean cette nuit-là. Probablement pas la sienne, vut le tapage qu'il y avait eut hier soir. Mais même après cinq ans, James n'avait pas encore réussi à différencier les cris et gémissements des deux sœurs.

6h00

Comme promis, James repoussa ses draps à ses pieds d'un air bougon. S'asseyant sur le bord de son lit, il attrapa un jean qu'il enfila, se leva et sortit silencieusement de sa chambre. Pas la peine de tenter le diable et de sortir en caleçon. Il ne serait pas d'humeur à se faire chauffer par l'une des deux Bryne à cette heure-ci.
Ouvrant le frigo faiblement, décidément il n'était pas encore totalement réveillé, il constata qu'il n'y avait rien pour caler son petit creux.

"Réveillé pour réveillé..." murmura-t-il.

Il enfila une paire de chaussures et un des sweats de Sean qui trainait sur le canapé, saisit son portefeuille dans l'entrée et sortit de la maison. L'air frais s'abattit de plein fouet sur son visage au moment même où il passait la porte. Croisant les bras sur sa poitrine pour se tenir chaud, il alla jusqu'à sa voiture et prit la direction du port.
Il espérait trouver la bas une petite boutique déjà ouverte dans laquelle il pourrait acheter une pâtisserie et boire un café bien chaud. De plus, là bas la vue serait magnifique et avec un peu de chance il arriverait à s'endormir dans sa voiture.
Arrivé là bas, il découvrit avec bonheur une boulangerie qui ouvrait tout juste ses portes. Pour le café, il attendrait plus tard, mais au moins il put acheter un croissant et un pain au chocolat encore tièdes. Il retourna à sa voiture pour les manger et une fois qu'il eut terminé jusqu'à la dernière miette, il sortit afin d'aller longer les quais.
Le soleil s'était levé tôt mais la lumière était encore faiblarde et l'endroit peu animé, rendant les lieux encore plus agréables que les fois où il était venu auparavant. Il resta un long moment à observer un magnifique bateau, s'imaginant à bord partir faire le tour du monde avec Candice.
Il fut brutalement ramené à la réalité lorsque quelqu'un le bouscula involontairement. Esquissant un sourire à la personne qui s'excusait, il remonta jusqu'à sa voiture et s'endormit un long moment. Lorsqu'il se réveilla, il était déjà dix heures et demi et le port grouillait de monde.
James se frotta les yeux sortit de nouveau de sa voiture et alla acheter un café, qu'il alla boire tranquillement devant son véhicule, assis sur le quai, un pied dans le vide et l'autre replié sous ses fesses, admirant les bateaux aller et venir. Maintenant qu'il s'était reposé, qu'il avait le ventre plein, qu'il se réchauffait et qu'il avait devant lui une superbe vue, sa mauvaise humeur l'avait définitivement quitté.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Evy E. Bryne
Devil's Soul...
Devil's Soul...
avatar

Nombre de messages : 92
Age : 26
Armes et Pouvoirs : Pyrokinésiste.
Coté coeur ? : Il bat. Ne lui demandez pas plus.
Age : 22 ans.
Identité :
Prénom : Margaux
Date d'inscription : 30/06/2008

Plus d'infos
Liens:
Santé:
100/100  (100/100)
Statut: Sorciére

MessageSujet: Re: "Maman les p'tis bateaux..." [Evy]   Mar 2 Sep - 2:41


    Evy avait quitté le pont quelques minutes auparavant. Il était encore tôt et Heaven se réveillait lentement. Les volets s'ouvraient, les machines à cafés se mettaient en route, les voitures démarraient, les enfants râlaient... C'était un matin ordinaire dans la petite ville d'Heaven. Les disparitions des jeunes femmes alimentaient encore quelques conversations, mais comme elles avaient toutes étaient retrouvées saines et sauves, on avait plus tendance à croire à un complot d'une bande de dérangées. La jeune femme marchait tranquillement dans les rues d'Heaven, passant presque innapercue. Elle avait passé la nuit dehors et était allé comme à son habitude lorsqu'elle avait envie de réfléchir, sur le Bridge Felton. Le vent soulevait par moment sa courte robe bleue, alors qu'elle marchait le long des bateaux. La petite ville d'Heaven était plutôt composée de gens riches, qui avaient les moyens de s'offrir des bateaux onéreux. La famille Bryne en avait eut un par un moment, lorsque les deux soeurs étaient petites et que leur mère était encore en vie. Les dimanches, elles passaient souvent leur après midi à voguer avec leurs parents. Et puis leur mère était morte, le bateau avait été vendu et Mme Gard était arrivée.

    Les mains légèrement écartée de son corps, elle essayait de suivre une ligne droite et imaginaire tracée au sol, elle s'amusait souvent à cela petite, et lorsqu'elle était seule, il lui arrivait d'en reprendre l'habitude. La jeune femme n'était actuellement même pas fatiguée. Elle avait eut beau passer la soirée dehors, à aller de bar en boîtes de nuit, elle n'éprouvait pas le besoin de dormir. Mais elle était calme. Très calme. Contrairement à ses habitudes où elle avait tendance à marcher vite, à rire beaucoup, à faire plein de choses en même temps. Depuis l'enlèvement, le caractère d'Evy était étrangement moins explosif. Elle s'était même surprise à ne pas essayer d'embobiner une dizaine de garçons la veille.

    Au bout d'une longue marche, lorsque l'église d'Heaven lui indiqua qu'il était dans les dix heures, elle vint s'installer sur le ponton. Evy avait toujours adoré être suspendue dans le vide, aussi, elle s'assit sur la rembarde en bois et passa ses jambes du côté de l'eau, les laissant se balancer. La rivière était très calme et n'était jamais, depuis une centaine d'années, sortie de son lit. Elle traversait nonchalement la ville, portant les bateaux tranquillement. A ce moment précis, la rivière devait être aussi calme qu'Evy elle même. Elle resta là à la comtempler un long moment, profitant du calme encore ambiant du port. Au bout de quelques minutes, elle sentit une présence s'approcher d'elle et sa curiosité naturelle la poussa à tourner la tête vers le nouvel arrivant. James.

    Elle n'aurait pas penser le trouver ici. D'ailleurs la plupart du temps, ils ne se croisaient jamais en ville. Ils ne se voyaient qu'en se croisant dans le manoir, où parfois en dinant ou partageant la bibliothèque ou le salon. Mais en cinq ans, ils n'avaient jamais vraiment fréquentés les mêmes endroits. Evy préférants les bars mal famés et boîtes de nuits, aux librairies, magasins et autre cafés. Elle lui adressa un sourire et répondit à son bonjour. Elle sentait maintenant le sang affluer dans ses veines et savait qu'elle ne serait plus calme pour très longtemps. Le jeu allait pouvoir reprendre et la jeune femme avait décidé de jouer pas mal de cartes avec James désormais. Il s'était toujours montré froid et réticent à ses avances, et ce, depuis cinq ans. En faisant le seul et unique garçon qui avait resisté si longtemps. D'ordinaire, quelques uns s'acharnait à ne pas céder pendant quelques mois, espérant secrètement qu'Evy serait impressionnée et qu'elle leur accorderait plus d'intérêt. En réalité, souvent l'intérêt s'évaporait dès que les barrières de la tentation étaient franchies.

    Pour James, c'était différent. Il avait résisté cinq années et n'avait pas l'intention de céder au charme d'Evy Bryne. Ce qui en faisait une proie de choix. Une fois qu'il se fut adossé à la rembarde sur laquelle elle était assise, elle se tourna vers lui.

    « - Envie d'un bateau pour repêcher ta sirène ? »



_________________

Lost in my false fairy tale.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://false-heaven.forums-actifs.com
James D. Thompson

avatar

Nombre de messages : 51
Age : 29
Armes et Pouvoirs : Télékinésiste
Coté coeur ? : Devoted to Candice
Age : 21 ans
Identité :
Prénom : Pauline
Date d'inscription : 29/08/2008

Plus d'infos
Liens:
Santé:
100/100  (100/100)
Statut: Magicien

MessageSujet: Re: "Maman les p'tis bateaux..." [Evy]   Mar 2 Sep - 19:11

Alors qu'il contemplait les bateaux passer sans réellement les voir, une silhouette familière attira son regard un peu plus loin, le tirant des ses pensées, dirigées vers Candice, bien évidemment. Etrange, de trouver Evy par ici. Ce n'était pas le milieu dans lequel il avait l'habitude de la voir, ni celui dans lequel il pouvait l'imaginer.
Mais peut être pas si étrange que ça, après tout. N'importe quel fêtard avide de soirées et de bars branchés avait par moment besoin de déconnecter et de se retrouver au calme. De toute évidence c'était le cas de la jeune femme à ce moment. James se rendit compte qu'il ne la connaissait pas vraiment. Ils n'avaient pas spécialement l'habitude de discuter, car leurs centres d'intérêts étaient à l'opposé et parce qu'ils ne fréquentaient pas les mêmes lieux. D'autant plus que les fois où ils se croisaient, ce n'était pas réellement à taper la discute que recherchait la jeune femme. Ca ne le dérangeait pas plus que cela, il se sentait même un peu flatté, même s'il savait qu'une fois qu'elle l'aurait eu dans son lit, elle le jetterait comme une vieille chaussette. Ce n'était que par fierté qu'elle insistait autant. Mais le fait était qu'elle n'allait pas continuer ainsi à le draguer si elle ne le trouvait pas un minimum séduisant. Et c'était toujours agréable à savoir, même s'il la considérait comme une sœur pour lui.

Il hésita un moment à aller la voir. Elle n'avait peut être pas envie d'être dérangée. Elle semblait d'ailleurs perdue dans ses pensées. C'était rare de la voir aussi calme et James profita du spectacle, se disant que rares devaient être les personnes à l'avoir un jour vu ainsi. Il la préférait nettement comme ça, les cheveux au vent et le visage serein. Elle était totalement différente de la jeune femme qu'elle montrait être dans la vie quotidienne. En l'observant ainsi, il eut l'impression de découvrir une inconnue et finalement il se décida à aller la rejoindre. En se relevant, il remarqua que sa jambe était légèrement engourdie d'avoir été si longtemps repliée sous ses fesses. Alors qu'il s'approchait, Evy le remarqua et tourna la tête vers lui. James lui fit un petit geste de la main pour la saluer et un large sourire s'afficha sur son visage. Il était réellement content de pouvoir découvrir la jeune femme dans un autre milieu.

Envie d'un bateau pour repêcher ta sirène ?

Oh, oh ! Voilà qui n'était pas bien différent de la Evy qu'il connaissait ! Une petite moue aux lèvres, il pencha la tête sur le côté, amusé par cette réflexion, l'air de dire "t'as pas d'autres âneries à sortir ?". James s'approcha de la jolie brune, saisit d'une main sa tête et approcha ses lèvres de la tempe de la tempe de la jeune femme, afin d'y déposer un baiser.

"Salut Evy ! Comment tu vas ?"

Oh que non il n'avait pas envie de parler de Candice. L'époque où il se lamentait était fini, il préférait garder ses regrets pour lui, dorénavant. Et puis la jeune femme allait probablement plus mal que lui. Le changement en elle depuis que les magiciens avaient mis les sorcières sous leur contrôle étaient peu visibles, elle se gardait bien de montrer qu'elle pouvait se faire du tracas. Mais à vivre avec les gens, on apprend à connaître leurs habitudes et on remarque plus facilement lorsque quelque chose ne va pas, même si on ne vous parle pas.
James s'accouda à la rambarde, de manière à avoir Evy face à lui, tandis qu'elle, se trouvait de côté. Le regard qu'il avait à cet instant était empli d'intérêt. Il n'avait pas posé la question de savoir comment elle allait en espérant qu'elle allait lui répondre bien et de passer à autre chose. Il voulait réellement savoir si elle se portait bien et comment elle vivait la situation, suite à son enlèvement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: "Maman les p'tis bateaux..." [Evy]   

Revenir en haut Aller en bas
 
"Maman les p'tis bateaux..." [Evy]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» carte de l'ombre et "n'importe qu'elle phase"
» [Catégorie - Poesie] "Poésies d'Olivier O."
» Djambi "l'échiquier de machiavel"
» SOS "Recherche vélo de Triathlon "
» "L'éroscope d'Emmy" --> La fin d'une aventure :

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Heaven :: » Heaven Town :: » Port Yellow Submarine :: » Le Port-
Sauter vers: